Téléchargements

Chaque canton peut décider d’instaurer des mesures plus strictes que celles édictées par le Conseil fédéral. C’est ce qu’a donc fait le Conseil d’Etat du Canton de Vaud lors de sa conférence de presse du 3 novembre 2020 et a pris l’une des décisions suivantes :

–       Les commerces restent ouverts pour autant qu’ils disposent d’un plan de protection avec, en sus, les mesures obligatoires de porter le masque, de disposer de solution Hydro-alcoolique et du maintien des distances (autres dispositions sous https://www.vd.ch/toutes-les-actualites/hotline-et-informations-sur-le-coronavirus/)

Concernant les instituts de beauté (cabinets d’esthéticienne, stylistes ongulaires, etc.), nous vous rappelons les obligations suivantes :

  • Elaborer un plan de protection
  • Respecter les recommandations de l’OFSP
  • Appliquer le concept des mesures de protection ASE CFC, soit :
    • Respecter la distance physique d’1,5m entre les clients
    • Dans les espaces dans lesquels les personnes peuvent se déplacer librement, limitation de l’accès pour que chacune des personnes présente dispose d’au moins 4m2 (voir selon canton).
    • Mise à disposition de solution hydroalcoolique à l’entrée et à la sortie de l’établissement et vérification de l’utilisation par les clients à leur entrée dans l’établissement
    • Port du masque obligatoire : pour les clients et pour le personnel (y compris si le personnel est déjà protégé par un dispositif vitré ou équivalent)
  • Concernant les soins rapprochés, les soins du visage, le maquillage ou autres, la cliente doit garder son masque jusqu’au moment où le soin commence. C’est seulement une fois installée, que la cliente retire son masque. L’esthéticienne ajoute, en complément du masque, une protection supplémentaire telle qu’une visière faciale en plastique (à mettre par-dessus son masque papier). Dans la mesure du possible, il est demandé à la cliente de ne pas parler/dialoguer, afin de limiter au maximum toutes projections.

Pour les cantons de Neuchâtel, Jura, Fribourg et Valais, les commerces peuvent également rester ouverts. A ce sujet, vous trouverez les informations détaillées, sous :

NE : https://www.ne.ch/medias/Pages/20201102-fermeture-%C3%A9tablissements-publics.aspx

JU : https://www.jura.ch/fr/Autorites/Coronavirus/Accueil/Coronavirus-Informations-officielles-a-la-population-jurassienne.html

FR : https://www.fr.ch/covid19/actualites/cest-le-dernier-moment-pour-stopper-la-propagation-du-virus-le-conseil-detat-durcit-encore-ses-mesures

VS : https://www.vs.ch/web/coronavirus

GE : Le conseil d’Etat du Canton de Genève a pris la lourde décision de fermer à nouveau les instituts de beauté, entre autres, et ce pour une durée arrêtée à ce jour au 29 novembre 2020 (https://www.ge.ch/document/lutte-contre-covid-19-conseil-etat-declare-etat-necessite-met-place-mesures-plus-strictes-geneve).  L’ASE CFC comprend et partage votre désarroi, ainsi que votre inquiétude légitime, mais vous encourage, dans tous les cas, à respecter ces mesures. Cela implique également de ne pas proposer les services de l’institut à domicile. Nous sommes conscients des efforts et sacrifices que cela vous demande, mais sans votre adhésion à ces mesures, le risque de voir perdurer cette dramatique situation se fait d’autant plus grand.

L’ASE CFC est à vos côtés en ces moments plus que difficiles et reste à votre disposition en cas de besoin.

Au vu de ce qui précède, l’ASE CFC vous encourage, dans tous les cas, à respecter ces mesures et attire votre attention sur le fait que les contrôles, effectués par la police du commerce, vont être renforcés.

Pan de protection COVID19
Mesures de protection ASE CFC

La confédération renforce les mesures contre le coronavirus dès le 29.10 dans toute la Suisse Consignes_recommandations

Chaque entreprise est responsable de la création des concepts de protection. Les entreprises peuvent se fier aux exigences du BAG et du SECO en matière de santé et de droit du travail

Instruction règle d’hygiène «Se laver les mains»

MP4 (11MB)

Instruction règle d’hygiène «Eternuer et tousser»

MP4 (1MB)

Nouveau dossier de formation esthéticien/ne

Classeur A4 commander à info@asecfc.ch pour le prix de CHF 52.- + frais port

Dossier formation contenu

Devenir experte aux examens finaux

Pour expertiser les examens finaux il faut un CFC d’esthéticienne + 2 années d’expériences pratiques.
L’évaluation de 1ère année organisée par l’ASECFC sera un plus avant d’exercer aux examens finaux.

Procédure d’inscription aux cours experte aux examens :

Contacter l’association ASE CFC des esthéticiennes pour indiquer votre intérêt à devenir experte info@asecfc.ch

Selon accord et validation du canton de Vaud – Constitution d’un dossier puis inscription au cours de base sur le site www.iffp.swiss cours-de-base expert

Le membre ASE CFC est privilégié.

 

Contrat-type de travail

En Suisse romande, seul le canton de Genève a édicté un contrat-type de travail prévoyant des salaires minimaux impératifs dans le secteur de l’esthétique.  
 
Sur le lien suivant vous trouverez toutes les contrats-type de travail des cantons prévoyant des salaires minimaux impératifs: lien.
 

Office fédéral de la santé publique OFSP
Loi fédérale sur la protection contre les dangers liés au rayonnement non ionisant et au son (LRNIS)

Directive pour de « Bonnes pratiques de travail » dans le domaine du tatouage, du maquillage permanent, du piercing et des pratiques apparentées
www.swiss.tattoo

COMMISSAIRES PROFESSIONNELS

Esthéticien-esthéticienne CFC