FAQ Foire aux questions

Vous recherchez une information ? Les questions posées seront recensées dans notre FAQ.

Réponse: Non

Lorsque les besoins l’exigent, l’employée peut être appelée à travailler au- delà de l’horaire hebdomadaire prévu lors de son engagement.

Avec son accord, les heures supplémentaires sont compensées dès que possible par des congés de durée équivalente. Les heures supplémentaires dépassant le maximum légal de 50 heures sont rétribuées avec une majoration de 25% ou compensées par un congé de même duré.

Repos obligatoire 1 jour 1/2 par semaine.

Réponse: Non, pas sans son consentement.

Aujourd’hui les médiats, la communication, Facebook ne nous facilite pas la vie. Une relation de confiance entre son esthéticienne et sa cliente est vraiment indispensable.

L’esthéticienne est à même de respecter le code de déontologie.

• Respecter le secret professionnel afin d’assurer une relation de confiance. (extrait du code ASECFC)

Réponse: Non

Réponse:

Non pas obligatoire, mais doit être précisé sur le contrat d’apprentissage.

Souvent une gratification est attribuée.

Pour devenir formatrice, une fois votre CFC d’esthéticienne acquis , vous devez attendre 3 année pour engager une apprentie et avant ou dans la même année d’engagement, suivre un cours obligatoire de formatrice .

Lien: formation-apprentie

La marche à suivre des examens 2019 est en ligne dans l’espace réservé membre.  Toutes les apprenties esthéticiennes 3ème année le reçoivent en classe à l’EPSIC

L’ordonnance et le plan de formation sous « téléchargement »

Adhérer à l’ASECFC pour connaitre le suivi de la formation (dates examens-cours CIE etc..) en plus, la formatrice membre ASECFC bénéficie d’un rabais pour les cours obligatoires inter-entreprise.

Procédure d’inscription aux cours experte aux examens :

Ps: le membre ASECFC est sélectionné en priorité.

Il est possible de publier une annonce sur notre www.asecfc.ch, annonce gratuite si vous êtes membre ASECFC, sinon pour le prix de Frs 40.-

Si cela vous intéresse, dans un premier temps, merci de verser le montant à : Association suisse des esthéticiennes CFC 1094 Paudex- compte 10-22998-3

Puis de nous transmettre une copie de votre paiement avec votre annonce par email: info@asecfc.ch

Toute personne qui souhaiterait savoir si son titre étranger est équivalent à un titre suisse et auquel cas à quel titre, il suffit de renvoyer la demander auprès du SEFRI.

Secrétariat d’Etat à la formation, à la recherche et à l’innovation SEFRI

Effingerstrasse 27 CH-3003 Berne
T +41 58 462 21 29

www.sbfi.admin.ch

Non seuls les appareils conformes esthétiques et non médicaux peuvent être utilisés. Les fournisseurs reconnu et autorisé à livrer en suisse sont responsables de vendre des appareils conformes.

Voulez-vous créer une entreprise ?

Voici par quoi il faut commencer.

1 La personne en formation constitue un dossier de formation dans lequel elle inscrit au fur et à mesure les travaux importants accomplis, les compétences et l’expérience acquises dans l’entreprise.

2 Une fois par trimestre, le formateur contrôle et signe le dossier de formation. Il en discute avec la personne en formation au moins une fois par semestre.

3 Le formateur établit à la fin de chaque semestre un rapport attestant le niveau atteint par la personne en formation.

  1. Le dossier de formation et les documents relatifs aux cours interentreprises peuvent être utilisés comme aides.

Et en tant qu’indépendante il n’y a pas de minimum pour faire une déclaration.

Tout revenu doit être déclaré.

Un guide formateur contenant la marche à suivre des examens 2016 est à commander à l’association pour Frs 48.-.

Chaque année à l’école EPSIC, une nouvelle marche à suivre est distribuée aux apprenties de 3ème année.
Sur le site de l’association www.asecfc.ch  la marche à suivre est à télécharger dans l’espace membre accessible uniquement par code réservé aux membres asecfc.

Cours interentreprises obligatoires en 1ère et 2ème année d’apprentissage esthéticienne CFC 

Chaque année une réadaptation des subventions (Canton et Fronpro) est faite – selon le décompte effectué en fonction du nombre d’élèves, nombre de jours de cours, etc..

Les subventions couvrent la totalité des coûts des CI dans les cantons concernés. (cantons 60.- + fonds)

Seul le canton de Fribourg ne participant pas aux fonds. Il en revient à la formatrice de versé le montant des CIE avec une déduction de CHF 30.- en tant que membre asecfc

Prix du jour de cours selon Fonpro pour 2017/18 estimé  193.75 – 60.—= 133.75 (tarif non-membre)
CHF 1’070.00 pour 8 jours.

les montants indiqués sont recommandés par les organisations du monde du travail, l’ASE CFC.
Il est recommandé à l’employeur d’adapter annuellement la rémunération de l’apprenti sur la base des normes.
Pour le canton de Vaud: 1ère année 450.- 2ème  550.- 3ème  650.-

En sus des salaires versés aux apprenti-e-s, un montant de 80 fr./mois doit être obligatoirement alloué aux apprenti-e-s à titre de remboursement des frais professionnels (art. 14 LVLFPr).

Trois types de stages non rémunérés. Il s’agit :

  • des stages obligatoires ou optionnels effectués par des étudiants de l’Université ou de la HES-SO en vue de l’obtention d’un Bachelor, Master ou Doctorat…
  • des stages d’observation et de découverte, qui permettent une première approche d’un métier ou d’un domaine professionnel sur le terrain et qui sont clairement définis dans le temps (durée maximum d’un mois).
  • des stages durant lesquels l’apprenant n’effectue pas de prestations pour le service, mais collecte des informations ou données, dans le cadre des objectifs qui lui sont fixés par le lieu de formation.

Nous recommandons des stages non payés que pour des périodes à l’essai de très courte durée (moins d’un mois). Autrement les stagiaires ont en général droit à un salaire. Celui-ci dépend notamment de la durée du stage et de l’expérience accumulée (donc par exemple après un semestre de formation). En outre, il faut tenir compte de la part des résultats du travail qui sont utilisables (au contraire du temps de formation dans l’entreprise). Les salaires sont extrêmement variables, ils doivent être calculés en fonction de la durée du stage et de la partie productive. Ces salaires sont souvent comparables à ceux des apprentis.

www.weka.ch-droit/stagiaire

Le peeling chimique est un domaine aux frontières légales un peu floues en Suisse.

Le taux d’acidité du produit ne devrait pas dépasser 10% pour l’utilisation en esthétique.

Nos fournisseurs, représentants sont à même de nous conseiller et de nous vendre les produits autorisés.

Une nouvelle loi entre en vigueur en 2019 et elle exigera une attestation de qualifications techniques pour l’utilisation de produits et d’appareils, comme la lumière intense pulsée (IPL) ou les lasers servant à l’épilation. De telles applications seront seulement possibles avec une attestation. Les détails de cette nouvelle réglementation ainsi que ses attestations sont encore aujourd’hui en préparation.

loi CH rayonnement

Lorsque la convention ASECFC fait parti intégrante d’un contrat de travail, que se passe-t-il lors de licenciement sur la clause de non-concurrence?

Puisque la convention de l’ASECFC fait partie intégrante du contrat de travail, l’employée le signe en toute connaissance de cause et cela vous permet effectivement de vous défendre.

Prohibition de faire concurrence

Extrait convention interne ASECFC Art.10

Après la fin des rapports de travail, l’employée s’interdit toute prospection de la clientèle de son ancien employeur durant une durée d’une année. Elle s’interdit en particulier de poursuivre son activité à son propre compte dans le voisinage immédiat de son ancien employeur.

S’il s’agit d’une formation obligatoire et uniquement utile à un type de fonction propre à l’entreprise, dans ce cas il n’est pas possible de la faire payer à l’employé même si celui-ci quitte rapidement l’entreprise.

Si la formation était volontaire et utile principalement à l’employé (type brevet fédéral par exemple) et au cas où l’employeur payerait tout ou partie de la dite formation, celui-ci serait en droit de prévoir une clause de remboursement progressif en cas de départ prématuré. Mais les montants doivent clairement définis.

Vous avez acquis la théorie esthéticienne CFC.

Pour se représenter aux examens pratiques finaux il vous faudra attendre l’année suivante et conclure un contrat d’apprentissage avec un maître formateur. Autrement il est possible de vous présenter en tant que candidate libre (art.32) avec un contrat de travail obligatoire, dans l’esthétique ou non. Sans contrat vous ne pourrez pas vous présenter aux examens.

Pour plus de renseignement, contacter la DGEP (marche à suivre, délai d’inscription etc….)

Direction générale de l’enseignement postobligatoire (DGEP)
Rue St-Martin 24
1014 Lausanne

Tél. +41 21 316 63 04

Email DGEP

Une fois votre inscription ASECFC validée, nous nous chargeons de transmettre vos coordonnées à la caisse de compensation AVS coiffeurs &esthétique. Vous ne vous occuper de rien, la caisse vous enregistre et vous fait parvenir un formulaire.

Pour toutes informations et questions complémentaires : https://www.asecfc.ch/assurance/

Oui une directive a été élaborée par la collaboration des associations professionnelles et est recommandée à titre de « bonnes pratiques » par I’OSAV, en application de l’art. 9 de I’ « Ordonnance du DFI du 23 novembre 2005 sur les objets destinés à entrer en contact avec le corps humain». Berne, actualisée le 20 mai 2016
Directive

Oui, les cours CIE sont à disposition des Art 32, par contre les coûts sont à leurs frais.

Droit vous avez mais pas rémunéré.

En effet, en plus de notre convention indicative ASECFC  Art.20Maternité, voici la loi pour l’allaitement en Suisse:

Les femmes qui allaitent après 8 semaines ont le droit de s’absenter de leur travail. Ce droit reste lettre morte dans la plupart des cas, car durant leurs absences, les mères ne sont pas payées. Dans certaines conventions collectives ou dans les administrations publiques, un congé allaitement rémunéré d’un mois est prévu en plus du congé maternité.

Les branches générales serons suspendues mais  le temps de la formation, en l’occurence 3 ans pour la formation esthéticienne, ne sera pas raccourcie.

Que faire pour ouvrir un institut de beauté en Suisse :

• S’incrire auprès d’une caisse AVS en tant qu’indépendante, le membre ASECFC est inscrit automatiquement à la caisse AVS Coiffure & Esthétique.

• S’inscrire auprès d’une RC entreprise. • Puis selon votre chiffre d’affaire annuel ( + de 100’000.-) vous inscrire au registre du commerce (même chose pour la TVA ).

• Demander au canton une visite du service d’hygiène.

Nous conseillons également en tant qu’indépendante de s’inscrire auprès de notre association professionnelle afin de suivre notre déontologie fixée par notre métier pour respecter une concurrence saine.

L’Etat vise à maintenir le jeune dans sa formation et prévoit divers solutions afin d’éviter une rupture. Nous conseillons de contacter le conseiller aux apprentis s’il s’agit d’un problème personnel ou relationnel et le commissaire professionnel si le problème est lié à la formation.

www.vd.ch/apprentissage 

En tant qu’esthéticienne qualifiée, en Suisse, vous n’avez pas le droit de pratiquer des injections sous-cutanée. Même avec une formation spécialisée, vous dépasser la déontologie de l’esthéticienne.

Chers fans des SwissSkills,

C’est Noël avant l’heure ! Nous avons une bonne nouvelle à vous annoncer. La prochaine édition centralisée des SwissSkills se déroulera en septembre 2020, à Berne.

Au vu de l’énorme succès rencontré par les SwissSkills 2018, la fondation SwissSkills souhaitait organiser une édition centralisée des championnats suisses des métiers tous les deux ans. Aujourd’hui, l’association SwissSkills Berne a donné le feu vert pour que la prochaine ait lieu en septembre 2020, à Berne.

L’association ASECFC prendra contact directement avec les apprentis concernés, c’est-à-dire lors de leur dernière année de formation.

Les règlementations seront annoncées

FONPRO : le financement des brevets et diplômes fédéraux est en cours de révision. La nouvelle version entrera en vigueur dès le 1er janvier 2019 ci-dessous le mode de financement qui entrera en vigueur.

Concernant les frais d’écolage :

Dès le 1er janvier 2019 et sous réserve que les candidats remplissent les conditions d’éligibilité au financement de la FONPRO, la contribution de la Fondation correspondra à 25% des frais d’écolage, plafonnée à CHF 2’500.- pour tous.

Concernant les frais de la taxe d’examen final :

Pour les frais de la taxe d’examen final et sous réserve que les candidats remplissent les conditions d’éligibilité au financement de la FONPRO, la contribution de la Fondation demeure inchangée et prend en charge l’intégralité de la taxe d’examen final avec un plafond de financement à CHF 3’000.-.

 

En résumé :

Quand : dès le 1er janvier 2019

Qui : toutes les demandes complètes déposées sur le site www.fonprosup.ch

Ce qui ne change pas : 

Ø  les critères d’éligibilité au financement de la FONPRO

Ø  le financement des frais de la taxe d’examen final

Ce qui change :

Ø  le financement des frais d’écolage, plafonné pour tous à 25% des frais et à un maximum de CHF 2’500.-

Pour plus de détails à ce sujet, nous vous invitons à consulter sur le site www.fonpro.ch la nouvelle directive qui entrera en vigueur le 1erjanvier 2019 et que vous trouverez sous le lien : directives FONPRO pour les brevets et diplômes fédéraux / 2019 .

Le droit suisse ne fixe aucun salaire minimum ni salaire moyen. Le montant du salaire est convenu par l’employeur et le travailleur lorsque celui-ci est engagé. Pour les rapports d’embauche, on convient habituellement d’un salaire mensuel, d’un salaire horaire ou un salaire au pourcentage. Toutefois, il est aussi possible de convenir d’autres formes de salaire pour autant que celles-ci soient en accord avec les salaires minimaux impératifs (voir notre convention en pièce jointe). Avec le salaire mensuel, le travailleur reçoit chaque mois le même salaire, indépendamment du nombre de jours ouvrables du mois civil concerné. Avec le salaire horaire ou au pourcentage  le montant du salaire se base sur le temps de travail effectif, de sorte qu’il est plus bas les mois comportant moins de jours ouvrables ou de clients.

En Suisse romande, seul le canton de Genève a édicté un contrat-type de travail prévoyant des salaires minimaux impératifs dans le secteur de l’esthétique.  
 
Sur le lien suivant vous trouverez toutes les contrats-type de travail des cantons prévoyant des salaires minimaux impératifs: lien.
 
Si vous souhaitez faire un apprentissage, il faut dans un premier temps vous trouver une place d’apprentissage dans un institut de beauté puis, si accord de la formatrice et demande au canton du lieu d’apprentissage, l’ apprentissage peut être réduit à 2 ans, donc vous  entrez en directement en 2ème année .
Si vous avez suffisamment d’expérience professionnelle selon LFPr (5 ans d’expérience prof hors école dont 3 ans dans l’esthétique), vous avez la possibilité de validation d’acquis art. 32 et c’est vous qui décidé 1 an, 2 ans ou 3 ans.
S’adresser au canton d’habitation.
Autres questions:
Ecole professionnelle EPSIC

Stéphanie Meier, doyenne Rue de Genève 63, CH-1004 Lausanne
Tél. 021/316.58.35 – Fax 021/316.58.90  E-mail :stephanie.meier@vd.ch

L’entreprise formatrice prend en charge les coûts accessoires liés à la participation de l’apprenti aux cours interentreprises, notamment ceux relatifs aux transports et aux repas.

Votre apprentie a un abonnement général, elle a droit au remboursement des frais de déplacement en train 2ème classe